Les …lections de la CCF en Saskatchewan en 1944
Saskatchewan Council for Archives & Archivists
Previous Page

Le parti agraire-ouvrier

Next Page

Pendant les dernières heures des Conservateurs, présageaient les premiers soupçons d’un parti Socialiste.  La majorité des députés Conservateurs ont abandonné les rangs de l’opposition pour devenir membres du parti Libéral.  Dès 1930, le parti Conservateur n’avait plus d’influence.  Malgré ceci, un groupe de députés ‘intransigeants’ de l’Ouest s’est joint à une poignée de députés du Parti du travail et avec quelques indépendants pour préconiser la politique socialiste.  Ils étaient un tout petit groupe, prenant place sur les bancs de l’opposition, mais ils préconisaient passionnément les réformes économiques.  Mackenzie King et son cabinet ont reconnu le potentiel de leurs idées.  Le gouvernement a donc pris quelques pas lents à la gauche.

George Jones, président du Independent Labor Party, pronçant un discours; 1930 14


Page 1 | Page 2 | Page 3 | Page 4

Dépliant agraire-ouvrier, ‘Agricultural Land Policy’ [Politiques des terres agricoles] 1933 15

Un de ces députés du Parti du travail, James Shaver Woodsworth, est devenu le symbole de la politique socialiste au Canada anglais.  Instruit aux Universités de Toronto et d’Oxford, Woodsworth a abandonné l’Église méthodiste parce qu’elle n’avait pas pris un rôle assez actif dans l’avancement des réformes politiques avantageant les personnes défavorisées.  Woodsworth est devenu chef du Parti du travail et politicien.  En 1925, Woodsworth a promis d’appuyer le gouvernement de MacKenzie King si les pensions pour les personnes âgées furent adoptées.

En Saskatchewan, le Majeur James Soldwell tentait d’organiser un Parti socialiste au niveau provincial.  Le Majeur Coldwell était enseignant et conseiller pour la  ville de Regina.  Il tenta d’amoindrir le fardeau de la crise économique en organisant des programmes d’allégement civique.  Le parti se fondait sur l’exemple du British Labor Party.  Il différait du British Labor Party parce qu’il tentait de fusionner les intérêts des ouvriers avec ceux des fermiers.  Le Parti a eu de faibles résultats aux élections ; même Coldwell n’a pas réussi à gagner un siège.  Les premiers partis de travail devaient examiner la question du socialisme industriel qui ne tenait pas souvent compte des besoins économiques de l’agriculture.  Malgré tout, le parti attirait un groupe de partisans dévoués qui ont représenté la Saskatchewan au Congrès de Regina en 1932.


Page 1 | Page 2 | Page 3 | Page 4 | Page 5 | Page 6 | Page 7 | Page 8 | Page 9

Organisme du Groupe agraire-ouvrier d’un Canada socialiste, v. 1932 16


Page 1 | Page 2 | Page 3 | Page 4

‘Economic Policy’ [Politique économique] du Groupe agraire-ouvrier v. 1932 17



Page d'accueil | Introduction | Les débuts | Le Parti agraire-ouvrier | Le Congrès de Regina |
La démocratie sociale durant la Crise économique | Les élections de 1944 | Conclusion | Hommages | Ressources pédagogiques | Sources | English

© 2004 Saskatchewan Council for Archives & Archivists