Les …lections de la CCF en Saskatchewan en 1944
Saskatchewan Council for Archives & Archivists
Previous Page

Tommy Douglas et les Élections de 1944

Next Page

En 1939, la Fédération du commonwealth coopératif est entrée dans la politique officielle à cause de sa réaction à la Déclaration de guerre du Canada contre l’Allemagne.  Le 9 septembre 1939, la Chambre des communes a voté pour autoriser cette déclaration de guerre.  C’était un moment décisif pour le socialisme démocratique canadien.  Le Manifeste de Regina déclara que le Canada devrait poursuivre une politique étrangère de pacifisme.  Comme J.S. Woodsworth était célèbre pour son pacifisme pendant la Première Guerre Mondiale, si la déclaration de guerre passait au Parlement, comment la CCF réagirait-elle ?  Woodsworth était la seule voix dissidente dans la Chambre.  Le caucus de la CCF, y compris Tommy Douglas, ont voté pour la guerre.  Ceci a démontré à plusieurs Canadiens que la CCF n’était pas un parti radical ; la tradition libérale-démocratique canadienne serait maintenue par le gouvernement de la CCF.  Leur popularité en Saskatchewan s’est accrue graduellement pendant la guerre.

Couverture du Manifeste de la CCF, avec photo de MJ Coldwell 31


Page 1 | Page 2

Recueil de chants de la CCF 32

Plusieurs membres de la CCF se sont engagés, le plus célèbre parmi ceux-ci était George Williams, qui a quitté la direction du parti ainsi que son siège à la Législature au moment où il est entré dans l’Armée.  Thomas Clement "Tommy" Douglas, le membre de Parlement expérimenté de Weyburn, fut choisi pour succéder à Williams comme chef provincial.  Ministre baptiste de formation, Douglas était un orateur éloquent et un harangueur maître.  Il commença rapidement à organiser le parti et le caucus en prévision des élections provinciales.  Ses discours diffusés par la station CKCK étaient particulièrement efficaces.

Couverture, Constitution et précis du mouvement des jeunes 33


Page 1 | Page 2

Recueil de chants du Co-operative Commonwealth Youth Movement [Mouvement des jeunes de la fédération de commonwealth coopératif] 34

Le Parti a beaucoup profité de l’érosion de la popularité du gouvernement provincial Libéral.  Devinant ceci, le gouvernement a passé une loi prolongeant d’un an la vie de l’Assemblée législative provinciale, tout en prétextant que la remise des élections était nécessaire à cause de ‘la crise de la guerre’.  Au Canada, il est coutumier que les assemblées législatives se dissolvent dans moins de 5 ans, donc ceci départait largement de la tradition.  Cela envenima de nombreux gens de Saskatchewan, et cela Douglas l'utilisa à son avantage pendant sa campagne.

Les élections furent déclenchées pour le 15 juin 1944.  La CCF remporta 47 des 52 sièges.  Le 10 juillet 1944, les ministres du premier gouvernement socialiste de l’Amérique du Nord furent assermentés à Regina.


Diffuseur de médias Windows | QuickTime
Cliquer ici pour télécharger le diffuseur désiré:

Get Windows Media Player      Get QuickTime Player

La cérémonie d’assermentation en 1944 35



Page d'accueil | Introduction | Les débuts | Le Parti agraire-ouvrier | Le Congrès de Regina |
La démocratie sociale durant la Crise économique | Les élections de 1944 | Conclusion | Hommages | Ressources pédagogiques | Sources | English

© 2004 Saskatchewan Council for Archives & Archivists