Ressources pédagogiques

1. L'histoire se répète-t-elle ?

Développez un schéma des étapes historiques des Doukhobors.
Indiquez des facteurs qui auraient peut-être pu susciter leurs exiles répétés en Russie et au Canada.

2. "Travail et vie paisible" (Trud I Mirnaya Zhizn) est la philosophie de la vie des Doukhobors.

Dessinez une affiche qui démontre bien leur philosophie.

3. Cours intensif de russe !

Consultez l'alphabet russe qui se trouve au bas de la page.
Écrivez votre nom.

4. Imaginez pendant un tout petit moment que vous êtes William McCreary, Commissionnaire de l'Immigration à Winnipeg, et que votre tâche est de nourrir 8 000 Doukhobors venant tout juste de s'établir en Saskatchewan. C'est l'an 1900. C'est l'automne. Ils sont végétariens.

Développez un menu d'aliments de base s'accordant à l'époque et à partir d'un budget moyen. Comment entreposeriez-vous la nourriture ? Comment le menu pourrait-il changer selon les saisons ?

5. Le socialisme utopique religieux est une phrase utilisée pour décrire la société des Doukhobors.

Comparez la structure socio-religieuse des Huttérites et des Amish avec celle des Doukhobors. Comment se ressemblent-ils ? Comment sont-ils différents ?

6. En général il est plus facile de se rappeler du sensationnel. Les Fils de la Liberté étaient une remification de la foi historique des Doukhobors. Cependant, ils étaient connus pour leurs déferlements d'incendies criminels ainsi que pour leurs manifestations à corps nus.

Énumérez quatre façons d'éviter les stéréotypes des Doukhobors (les équivalant aux Fils de la Liberté).

7. TOUT FAIRE ! LE GRAND DÉFI DOUKHOBOR POUR LES ÉTUDIANTS

Répondez à toutes les questions de 1 à 6. Faites quelques recettes (voir les recettes données pour faire du borschtch, du perahi et du saladuka), et mettez sur pied un Festival Doukhobor ! Affichez-y le schéma des étapes historiques Doukhobors et vos autres affiches. Encouragez vos invités à écrire leurs noms en russe. Faites l'étalage des menus des pionniers. Demandez à trois étudiants de faire une présentation pendant 5 minutes sur le socialisme utopique religieux : les Doukhobors, les Huttérites et les Amish. Finalement, faites un débat : "Qu'il soit résolu que les stéréotypes de groupes ethniques peuvent être évités au Canada."

 

Russian Alphabet

L'Alphabet russe


Le riz pilaf des Doukhobors (Plouwe)

Laver trois tasses de riz, les égoutter ; faire fondre une tasse de buerre dans une poêle et ensuite y mettre le riz et le couvrir de buerre, faire chauffer mais ne pas brunir. Mettre ce riz dans une petite rôtissoire, couvrir avec 6 tasses d'eau bouillante. Ajouter une demi cuillerée de sel, une demi tasse de sucre et 2 tasses de raisins lavés. Mettre le couvercle et faire cuire au four pendant 45 minutes à 350 degrés. Servir chaud avec du lait ou du buerre.

Saladukha (Pouding aux fruits)

Ingrédients :

2 tasses de poires séchées
1 tasse de prunes
1/2 tasse de chaque fruit : pommes séchées, abricots, raisins et cerises
1/2 tasse de sucre
1 1/4 tasse de farine mélangée avec une 1/2 tasse d'eau froide
12 tasses d'eau bouillante


Laver et mettre les poires, prunes, pommes et abricots dans l'eau bouillante et faire bouillir jusqu'à ce que tout soit mou. Enlever de la chaleur, passer les fruits et mettre le jus de côté. Empâter très finement les fruits et les mettre dans une passoire. Ceci devrait être très épais. Si c'est trop épais, adjouter un peu de jus chaud. Faire une pâte de farine et d'eau, ensuite la couper à fond avec le reste de jus chaud. Mélanger ensemble la pulpe de fruits et les raisins, soupoudrer avec la pâte et faire cuire pendant une heure à 350 degrés ou jusqu'à ce que la croûte soit glacée et que les cerises soient très molles.
Servir froid ou chaud.


Borschtch (Remplit une grande marmite)

Les manuels de santé le nomme le bouillon de potassium mais les Doukhobors l'appellent "borschtch" !

12 tasses d'eau
5 pommes de terre de taille moyenne
3/4 tasse (180 ml) buerre
1/2 tasse (125) carottes râpées
1 petite betterave
1 tasse (250 ml) d'onions concassés
1 tasse (250 ml) de pommes de terre en dés
6 tasses (1.5 litres) choux coupé fin
1 cuiller à table (15ml) sel
1 tasse (250ml) de crème lourde
1/2 tasse (125ml) carottes concassées
4 tasses (1 litre) tomates en conserve
3/4 tasse (180 ml) d'onions verts concassés finement
1/4 tasse (60ml) de céleri concassé
Aneth au goût


Dans une poêle, verser les tomates purées, ajouter 1 cuiller à table de buerre et 1/4 de tasse d'onions ; faire mijoter jusqu'à ce soit épais. Dans une autre poêle, mettre 1/4 tasse de buerre, 3/4 tasse d'onions, 1/2 tasse de carottes râpées et un poivron en quartiers ; faire sauter jusqu'à ce que le tout soit transparent. NE PAS FAIRE BRUNIR.

Dans un autre pot, faire sauter 2 tasses de choux dans 1/4 de tasse de buerre. NE PAS FAIRE BRUNIR. Faire bouillir de l'eau, ajouter du sel, 1/2 tasse de cartottes concassées, les pommes de terre, la betterave, le céleri et les tomates préparées ; faire mijoter jusqu'à ce que les pommes de terre soient molles. Enlever les pommes de terre et les faire piler avec 1 cuiller à table de buerre, 1/2 tasse de crème, des onions verts et de l'aneth. Remettre les pommes de terre dans le pot de légumes qui bouent avec le restant du choux. Finalement, ajouter le reste de la crème et soupoudrer avec de l'aneth, onions verts et poivron vert. Après avoir ajouté la crème, ne pas faire bouillir mais garder au chaud. Certaines personnes préfèrent jeter la betterave, d'autres la coupent et l'ajoutent au borschtch.